Conseils pratique pour bien choisir ses gants d’examen médicaux

gants d'examen médicaux

Dans le milieu médical, la question d’hygiène figure toujours parmi la priorité des priorités. Étant l’endroit où les virus et les microbes circulent le plus, l’hygiène doit y être irréprochable. Avec un risque de transmission de bactéries élevé, l’utilisation de gants peut protéger les praticiens, même si ce n’est pas dans l’intégralité. Cependant, cela est toujours mille fois mieux que rien. Ainsi, les gants d’examens sont dans l’univers médical. Aujourd’hui, leur commercialisation est de plus en plus flexible pour une facilité d’accès pour les praticiens. Pour toutes ces raisons, il est très important de trouver des éléments de réponses à cette question : comment choisir ses gants d’examen médicaux ?

Les gants en latex, un bon ou mauvais choix ?

Comment choisir ses gants d’examen médicaux ? Voilà une question qui revient toujours dans le milieu médical, surtout avec l’arrivée incessante de nouveaux modèles de gants dans le commerce. Aujourd’hui, il devient de plus en plus fréquent que les professionnels de la médecine ressentent un engouement un peu particulier vis-à-vis des gants en latex. En effet, ces derniers sont omniprésents dans plusieurs domaines médicaux et sont sûrement les plus connus de tous. Conçus avec du latex naturel, ils sont jetables et garantissent un niveau de protection élevé. Cependant, les médecins l’apprécient surtout en raison de sa grande qualité. À la fois souple et élastique, tout en garantissant un niveau d’étanchéité optimale, ce type de gant permet un grand confort, ainsi qu’une grande liberté dans les mouvements. C’est d’ailleurs grâce à ces qualités qu’il est devenu l’équipement le plus prisé des médecins, des infirmiers, des sages-femmes, etc. Bref, tout le personnel de la médecine. En outre, les gants en latex disposent de grandes propriétés qui leur permettent d’offrir une performance fiable et une protection élevée en cas de contamination et d’infection. Aussi, ils permettent de procurer une sensation de toucher très proche du naturel afin de permettre des gestes précis et minutieux dans le cadre de l’examen.

Les gants nitriles

Une excellente alternative aux gants en latex, le nitrile s’adapte parfaitement aux utilisateurs allergiques à une telle substance. L’outil est fabriqué à l’aide d’un polymère synthétique pour lui permettre d’offrir les mêmes avantages que les modèles en latex, et ce en matière d’hygiène et de propreté. De ce fait, les praticiens qui ne peuvent pas profiter des avantages de ces derniers en raison de leur allergie peuvent se servir de ce type de gants. Par ailleurs, la composition du nitrile lui permet une meilleure performance à la perforation, notamment durant la manipulation des outils médicaux pointus, comme ceux utilisés dans la chirurgie. Par ailleurs, ces équipements garantissent une meilleure conservation dans le temps. Autrement dit, le fait de les garder longtemps en stocks ne risque pas d’altérer leur qualité. Aussi, on peut les déchirer entièrement après l’utilisation pour éviter le risque de réutilisation.

De plus, il existe certains types de gants nitriles qui sont poudrés et faciles à enfiler. Le médecin ne perdra pas du temps à enfiler le gant et pourra tout de suite s’attaquer aux examens médicaux. À ces atouts s’ajoutent des manchettes plus longues qui assurent également une meilleure protection. Ce qui leur permet de s’adapter parfaitement aux personnes qui sont exposées en permanence aux produits chimiques.

Les gants vinyles

Comment choisir ses gants d’examen médicaux ? Pour répondre à une telle question, il vous est conseillé de prendre en compte certains critères d’utilisation. Si c’est la résistance que vous recherchez, rien ne se compare aux gants vinyles. Composés de chlorures de polyvinyle et de plastifiants pour les adoucir, ces modèles sont jetables et se présentent comme une très bonne alternative financière. Effectivement, ils sont incontestablement l’option la moins chère dans le commerce. En ce qui concerne son aspect esthétique, il est épais au toucher et est légèrement transparent. On l’apprécie également du fait qu’il ne présente aucun risque d’allergie, d’autant plus qu’ils sont très résistants face aux piqûres et aux éventuelles coupures, notamment pour le cas des modèles fabriqués en PVC. Et le top dans tout cela, c’est qu’ils sont disponibles en plusieurs tailles. Toutefois, ce type de gants n’est guère conseillé pour les interventions qui présentent des risques élevés. On peut y faire recours dans ce cas lorsque l’examen médical à réaliser n’a pas besoin d’un haut niveau de protection. N’empêche que c’est une très bonne alternative alliant économie et praticité.

Gants poudrés ou non poudrés, comment faire le bon choix ?

Personne n’est à l’abri des gants qui perforent lors des examens médicaux. C’est la raison pour laquelle la plupart des professionnels de la médecine utilisent un double gant, surtout lorsqu’ils sont exposés à un risque de contamination élevé. Aussi, la question de gants poudrés et non poudrés revient toujours. Il est bon de préciser alors que le fait que le gant soit poudré n’a aucun impact sur le niveau de protection qu’il procure. En revanche, cela joue un rôle important dans la facilité d’enfilement. Au fait, les modèles poudrés sont facilement enfilés grâce à l’action de l’amidon de maïs. Cependant, cette poudre n’est pas sans conséquence. En effet, certaines personnes peuvent être allergiques à l’amidon et le gant a besoin d’être lavé intensivement.

Quels sont les types de déchets de soins DASRI à trier ?
Suivre une formation de secrétaire médicale en alternance