Quels sont les différents types d’antidépresseurs ?

Si vous avez peur de tomber dans la dépression ou si vous avez déjà ce genre de problème, il est normal que vous vouliez faire recours à l’utilisation des médicaments antidépresseurs. Mais est-ce vraiment une solution efficace ? De nombreux médecins spécialistes ainsi même que des psychologues conseillent aux personnes atteintes d’une maladie de dépression d’en consommer. En effet, ce sont des médicaments qui aident à se libérer de la tristesse, de l’angoisse ainsi même que de certains troubles d’humeur. Les effets peuvent aussi dépendre de l’état de santé de chacun. Pour mieux vous en sortir, vous devrez connaitre les différents types d’antidépresseurs les plus populaires du moment.

Les inhibiteurs spécifiques de recapture de sérotonine : quels sont les rôles

Les inhibiteurs spécifiques de recapture de sérotonine font partie des antidépresseurs les plus utilisés depuis ces dernières années. Diverses personnes se demandent : qu’est-ce qui les différencie des autres médicaments antidépresseurs ? Les médecins peuvent vous conseiller de suivre un traitement avec ces médicaments, si vous êtes déjà atteinte d’une dépression. Cela dit, ils sont considérés comme des remèdes efficaces pour les cas graves. Seulement, ils sont déconseillés pour les enfants de moins de 15 ans, cela pourrait y avoir quelques effets secondaires sur la santé.

Les antidépresseurs tricycliques : pour qui ?

Il se pourrait que lors d’un premier traitement, les antidépresseurs n’aient aucun effet sur la santé d’un individu. Sur ce cas, il est préférable d’opter pour la pratique des antidépresseurs tricycliques. Ils ont des effets plus rapides et ne présentent aucun risque grave sur la santé. D’après les analyses des spécialistes, ce sont en même temps des antidépresseurs qui évitent les problèmes cardiovasculaires. Si le traitement avec ces médicaments ne fait encore des effets, le mieux est d’opter pour les inhibiteurs de monoamine-oxydase. Ils sont les plus performants, mais pour en prendre, il faut faire quelques analyses.

À quel moment faut-il arrêter la prise d’un médicament antidépresseur ?

Tout ne dépend que de l’état de chaque patient. Normalement, pour ceux qui ont des comportements dangereux, cela dit, ceux qui ont des tendances suicidaires ou ceux qui ont des pertes de mémoire, l’idéal est de les surveiller quotidiennement même avec la prise d’un antidépresseur RSNA. L’arrêt définitif de la consommation des médicaments ne doit être fait que lorsque l’état de chaque patient s’améliore et qu’il ne court plus aucun risque. Mais normalement, la durée d’un traitement avec des médicaments antidépresseurs ne dure qu’entre 6 mois à 12 mois.

Pourquoi ne sommes nous pas égaux devant les antidépresseurs ?
Qu’est ce qu’un antidépresseur ?